Lanzarote et ses vignes

Lanzarote et ses vignes

La Geria est connue pour être la principale région viticole de Lanzarote. La plaine se distingue des autres zones de viticultures de par son aspect sombre et ses méthodes de culture ingénieuses qui y ont été développées.

Au XVIIIe siècle, des projections volcaniques ont recouvert la plaine de pouzzolanes et autres débris volcaniques qui ont donné cette teinte noirâtre la la vallée. Ces dépôts volcaniques maintiennent un certain taux d’humidité qui permettent à la vigne de se développer.

Dans une zone où il semblait impossible de cultiver des vignes, les viticulteurs de l’époque ont su ruser et ont creusé des fosses pour pouvoir établir les premiers ceps.

Ces fosses, que l’on appelle également gerias, se comptent au nombre de 10 000. Chacune de ces gerias comporte des petits murets disposés en demi-cercle (appelés zocos) qui dessinent le paysage singulier de la vallée. Les zocos sont utilités pour protéger les vignes des vents qui pourraient nuire à la bonne santé de ces vignes.

L’ensemble des vignerons de l’île produisent au total environ cinq millions de litres de vin par an. La production est principalement issue de cépages malvoisie qui donnent un vin blanc sec ou demi sec. Les blancs de Lanzarote n’ont pas entendu les experts en vins d’aujourd’hui pour faire leurs réputations : dès le XVII siècles, William Shakespeare faisait déjà des clins d’œil dans ses pièces de théâtre.

En 1994, les 5000 hectares de la plaine de La Geria furent déclarés comme un espace protégé des Canaries ainsi qu’une zone de protection pour les oiseaux. Il est impensable de ne pas passer par la route des vins lors de votre séjour à Lanzarote : il est possible d’effectuer des dégustations ou des visites guidées à la cave La Geira ou dans les nombreuses autres caves de l’île !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retour en haut